• Et quand vint la quatrième année...

    ...Elle se décida à publier un nouvel article. Si. Quatre ans après le début de ce blog, je suis de retour. 

    Que personne ne sorte tout de suite : je vous avais dit que j'étais feignasse. Paresseuse. Oisive. Flemmarde. A tel point que ça n'a rien d'étonnant que la bureaucratie, son armée de paperasserie et de deadlines m'aient toujours semblées comme les ennemis les plus dangereux du monde. Certes, je sens que pas mal d'entre vous ont dû se dire : "oui mais quand même, pas à ce point-là." 

    Et vous avez raison. Et peut-être que reprendre ce blog en main après toutes ces années sonne comme un plan très foireux. Pourtant, je peux vous assurer que ma mémoire est intacte, et que mon disque externe est toujours rempli de photos garanties d'époque. 

    Pourquoi je veux le faire ? Parce que j'ai adoré la Chine. Et que quatre ans après, j'ai eu pleinement le temps de réaliser à quel point elle me manque. Alors à défaut de pouvoir y retourner tout de suite, j'aimerais vous y faire voyager aussi.

     

    En une image comme en cent vingt lignes de blabla inutile : 

     

    Allez quoi...Vous me pardonnez ?

    PERSONNE ne peut résister au capital illimité d'attendrissement d'un bébé panda.

    Personne.

     

    A tout de suite tous, et toujours, toujours...Nem-attitude plus Dragon Style !

     

    PS: La photo vient d'ici.


    Tags Tags : , ,
  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :